• - Nexhmije Hoxha, exemple de communiste marxiste-léniniste (MAJ au 27-04-2020)

    - Nexhmije Hoxha, exemple de communiste marxiste-léniniste 1ère publication le 18/03/2020 mise à jour le 27/04/2020

    Avec un hommage de notre camarade Vincent Gouysse à télécharger en PDF en fin d'article.

    La Conférence Internationale des Partis et Organisations Marxistes-Léninistes, CIPOML, déplore le décès de Nexhmije Hoxha, une des principaux cadres du Parti du Travail d’Albanie quand dans ce pays florissait le socialisme. Il y a quelques jours, le 4 février, la camarade Nexhmije fêtait ses 99 ans.

    Elle rejoignit très jeune l’activité révolutionnaire ; à 19 ans elle fit partie du Groupe Communiste de Shkodra et participa en 1941, à l’âge de 20 ans, à la fondation du Parti Communiste d’Albanie (par la suite Parti du Travail).

    Elle fut une courageuse combattante antifasciste pendant la Deuxième Guerre Mondiale et, à la constitution de l’Organisation de la Jeunesse Communiste d’Albanie, elle était la seule femme déléguée à la réunion constitutive.

    Elle fut également la seule femme déléguée à participer à la Conférence de Libération Nationale de l’Albanie, connue sous le nom de Conférence de Peza (1942), qui jeta les bases du Front de Libération Nationale et du Pouvoir Populaire.

     

    Durant la guerre de libération que livra le peuple albanais, elle fut condamnée, en 1942, à 13 ans de prison pour sa participation à des manifestations de la jeunesse contre le fascisme, mais elle entra dans la clandestinité pendant le processus du procès. Pendant la 2ème Guerre Mondiale, elle fit partie de l’Armée de Libération Nationale et fut élue présidente de la Ligue Communiste des Femmes d’Albanie.

    En tant que membre du Comité Central du Parti du Travail d’Albanie, elle fut responsable du travail de l’Organisation de la Jeunesse. Elle fut membre du Secrétariat du Comité Central, élue représentante à l’Assemblée Nationale, fut directrice de l’Institut des Etudes Marxistes-Léninistes d’Albanie, parmi d’autre fonctions dans le Parti et dans les domaines publiques. Elle écrivit un nombre incalculable d’articles et de travaux théoriques d’une grande utilité pour la formation communiste.

    Après la chute du socialisme en Albanie et pendant le processus contre révolutionnaire, qui se produisit à l’intérieur du PTA et dans le seul pays socialiste au monde d’alors, Nexhmije Hoxha maintint haut levée la défense du marxisme-léninisme et la lutte contre le révisionnisme et l’opportunisme.

    En 1993, la bourgeoisie qui avait pris le pouvoir la condamna à neuf années de prison pour une soi-disant mauvaise utilisation des fonds de l’État ; ceci cachait en réalité la volonté de salir l’image d’une défenderesse du marxisme-léninisme et de poursuivre la lutte contre le compagnon de sa vie entière, le camarade Enver Hoxha. Pendant le procès, Nexhmije Hoxha conserva sa position, la défense du marxisme-léninisme, du Parti et d’elle-même.

    Au nom du Comité de Coordination de la Conférence Internationale des Partis et Organisations Marxistes-Léninistes (CIPOML), nous exprimons nos sentiments de solidarité avec la classe ouvrière et le peuple d’Albanie pour le décès de la chère Nexhmije Hoxha, exemple de communiste marxiste-léniniste.

    Conférence Internationale des Partis et Organisations Marxistes-Léninistes.

    Le Comité de Coordination.

    Le 27 février 2020.

     
    Téléchargez aussi cet hommage de notre camarade Vincent Gouysse :
    « - Dans leur grande majorité, les russes regrettent l'URSS !- 8 Mai 1945, la victoire et la liberté grâce à l'Union Soviétique ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,